Quel annuaire web éviter !

 

En 2013, l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) a procédé à l’interdiction de tout annuaire web mettant en relation un internaute avec un professionnel via un numéro surtaxé. Néanmoins, comme un annuaire web, beaucoup persistent toujours à passer outre cette décision.

Stratagème : annuaire web et numéros indexés 

Le « malheureux » stratagème consiste, par exemple, lorsqu’un internaute cherche les coordonnées d’un professionnel sur Google, il se retrouve sur des sites qui lui indiqueront un numéro surtaxé qui assure la mise en relation au prix fort et ce, au lieu de lui afficher le vrai numéro du professionnel, d’autant plus que « l’affaire » se déroule à l’insu de ce dernier d’où la fraude !

Or, la décision de l’ARCEP interdit explicitement d’affecter un numéro surtaxé « à une personne physique ou morale […] sans avoir recueilli, préalablement et de manière explicite […] son consentement pour être jointe par un tel numéro ».

Pis encore, l’organisme, en charge d’attribuer les numéros surtaxés, craint la forte possibilité d’une pénurie de numéros dues à un annuaire web « hors-la-loi ». Et ce qui aggrave la situation est le fait alarmant, certes, que ce type d’annuaires web a comme tous autres annuaires web et sans exception, recours aux plus onéreux des numéros surtaxés, notamment les 0899, facturés 1,35 Euros par appel puis 0,34 Euros la minute.

Chiffre d’affaires: les annuaires web d’arnaques

Cette « arnaque » s’avère très lucrative puisqu’elle a permis à un certain nombre de PME françaises d’enregistrer des gains considérables. Nomao, par exemple, a réalisé, en 2012, un chiffre d’affaires de 3,2 millions d’Euros et ce, pour un résultat net de 1,3 million d’Euros.

Plus alarmant encore, des entreprises à part entière ont vus le jour autour de ce service-arnaque ! En effet, le groupe Allo-média, par exemple, réclame 22 types d’annuaire web spécialisé regroupant 1,6 million de pages vues par mois. En outre, il existe encore des centaines d’autres sur la toile et dont aucune profession n’échappe !

Modèle économique alternatif: L’avenir de l’annuaire web

Du côté des éditeurs de ces modèles d’annuaire web, ils justifient cette activité consistant à proposer un pseudo-service aux internautes par le fait qu’il n’existe pas de modèles économiques alternatifs ! Mais cet argument n’a pas eu d’échos sur le régulateur.

Parmi ces nombreux annuaires web qui continuent toujours à courir dans la sphère électronique, on citera notamment, allo-medecins.fr, justeacote.com, 20minutes-annuaire.fr, annuaire-rtl.fr, 123pages.fr, numero-service.fr, annuaire.com, taxis-tel.com, … et la liste est encore longue.

Un conseil à ne pas oublier, vérifiez toujours si le numéro indiqué dans tel ou tel annuaire n’est pas un numéro surtaxé !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *